© M. Glorieux, photo du Guide, 2015.

© G. Laliberté, photo du guide, 2015.

NORME 3019-190 SUR L’AMÉNAGEMENT DES AIRES DE STATIONNEMENT

UNE PREMIÈRE NORME OFFICIELLE AU QUÉBEC EN MATIÈRE D’URBANISME

La norme 3019-190 a été adoptée en 2013 par le Bureau de normalisation du Québec afin de lutter contre les îlots de chaleur en milieu urbain par une meilleure conception des aires de stationnement. Il s’agit de la première norme d’un organisme de normalisation accrédité concernant les stationnements « verts » au Québec. Comme les stationnements verts sont un concept relativement récent au Québec et qu’il existe peu de données précises sur ce sujet, cette norme prend plutôt la forme d’un guide des meilleures pratiques. Il a été élaboré grâce à la participation de différents acteurs représentant trois différents groupes d’intérêt : les fournisseurs de produits et services (Association des paysagistes professionnels du Québec, pépiniéristes, etc.), les utilisateurs et gestionnaires (municipalités, Société Parc-Auto du Québec, etc.) et, finalement, l’intérêt général et les experts (Ouranos, École d’architecture de paysage de l’UdeM, etc.). Les grands principes de conception mis de l’avant par ce guide sont :

  • la réduction de la superficie de l’aire de stationnement;
  • le verdissement des aires de stationnement;
  • la gestion des eaux de pluie sur le site;
  • l’utilisation de surfaces avec une réflectance solaire élevée ou une forte perméabilité.

Un outil voué aux concepteurs et aux municipalités

Cette norme  permet aux concepteurs de mieux défendre auprès des chargés de projet le choix d’intégrer des éléments de design visant à réduire les effets des îlots de chaleur. Elle offre un cadre de travail aux municipalités qui souhaitent modifier leur réglementation afin de mieux gérer la construction de stationnements sur leur territoire.

La participation bénévole des représentants des différents groupes d’intérêt ainsi qu’un soutien financier de diverses organisations (Ville de Montréal, Fonds vert du gouvernement du Québec, MAMOT, Ouranos et Ressources naturelles Canada) ont permis de rendre la norme disponible gratuitement. La gratuité du guide est spécifiquement attribuée à la Ville de Montréal et au Fonds vert, et vise à faciliter sa diffusion et, par conséquent, à augmenter la présence de stationnements intégrant des mesures de mitigation des îlots de chaleur. Par ailleurs, compte tenu des données limitées sur les stationnements verts en contexte québécois, une plus grande application de ce type de conception permettrait de collecter des données empiriques afin d’améliorer les connaissances sur le sujet.

CONTACT
Paul Gardon, ing.
Bureau de normalisation du Québec

 

© G. Laliberté, photo du guide, 2015.