Programme particulier d’urbanisme du centre-ville de Chibougamau

La nordicité au cœur de la revitalisation urbaine

© L’Atelier Urbain

À travers la planification de son centre-ville, Chibougamau a la volonté de redéfinir et d’affirmer l’identité de sa communauté : celle d’une communauté forte de sa nordicité, appartenant à une ville centre du nord du Québec. Située au nord du 49e parallèle, Chibougamau se démarque par son urbanité insulaire au cœur de la forêt boréale. La ville est située au carrefour de plusieurs cultures et communautés. Toutefois, Chibougamau est confrontée à un défi d’attraction et de rétention de nouveaux arrivants. Le conseil municipal a donc décidé de miser sur l’identité unique de la ville, à la fois nordique et urbaine. De ce pari est née son image de marque « Chibougamau, latitude nordique », ainsi que le projet de revitalisation de son centre-ville « Chibougamau, le centre-ville du Nord ».

Sur la base des résultats d’un sondage ayant rassemblé plus de 800 répondants et par diverses rencontres avec des acteurs clés, la municipalité a développé une vision d’aménagement s’appuyant sur la volonté des citoyens d’apprivoiser l’hiver à travers l’aménagement urbain.

L’aménagement nordique comme nouveau principe de développement

La Ville s’est inspirée des meilleures pratiques en aménagement nordique, notamment la vision stratégique d’Edmonton visant à en faire un chef de file des villes d’hiver, les déplacements hivernaux actifs dans les villes scandinaves, les pistes multifonctionnelles hivernales d’Anchorage, etc.

Chibougamau fait donc le pari de l’audace avec le concept d’aménagement proposé dans le PPU. Il se décline en trois axes: « Pôle du nord », « Chaleureuse nordicité » et « De nature urbaine ». L’accent est mis sur la revitalisation des fonctions commerciales et récréatives en toute saison. Une originalité majeure : les rues et les espaces publics seront conçus pour demeurer animés (facilitation des déplacements doux, travail sur les espaces publics, etc.) et pour être convertibles avec une « version été » et une « version hiver ». Cela passe notamment par l’implantation d’une piste cyclable multifonctionnelle quatre saisons en plein centre-ville, par des avancées de trottoir facilitant le déneigement, des terrasses ou encore un design saisonnier avec des bacs à fleurs en été et des statues de glaces et des foyers l’hiver. Au centre de cette réalité, l’interculturalité ; le design des espaces et du mobilier intégrera les références symboliques de la communauté Cri, dans une volonté de permettre l’appropriation des espaces par tous et ainsi le rapprochement entre autochtones et Jamésiens.

CONTACT

Patrick Lachapelle, urbaniste
Chargé de projets en urbanisme, Ville de Chibougamau