Place Wellington

3e édition de l’aménagement temporaire

© Arrondissement de Verdun, 2019.

Une rue piétonne pour tous

Dans le cadre du programme de rues piétonnes et partagées de la Ville de Montréal, l’arrondissement de Verdun a mis en place la première édition de la place Wellington en 2017. L’aménagement de ce site inclusif figure d’ailleurs comme une priorité à la fois dans le plan d’action de la démarche « Orientation centre-ville », du projet « S’engager ensemble pour un quartier plus convivial » du programme Quartier 21, ainsi que dans le Plan de développement stratégique de Verdun 2015-2025.

Située sur la principale artère commerciale de l’arrondissement de Verdun, la place Wellington est fréquentée par de multiples clientèles, dont celles considérées comme vulnérables (itinérants, personnes âgées, familles, jeunes, etc.). Par son offre d’aménagements et sa localisation stratégique, elle est devenue un espace de socialisation et de repos (sécurisation des déplacements, bibliothèque libre-service, piano, etc.). Les utilisateurs peuvent allonger leur parcours ou en faire un lieu de destination. Cette troisième édition est la dernière étape en vue d’une pérennisation éventuelle.

Une évolution vers l’accessibilité universelle

Dès sa première édition en 2017, les aménagements mis en place prenaient en considération certains éléments de l’accessibilité universelle, notamment :

  • Le corridor de marche maintenu libre d’obstacles sur les trottoirs.
  • L’arrimage de la hauteur entre le plancher des terrasses et les trottoirs.
  • La conception du mobilier pour répondre aux besoins des gens en ce qui a trait à la mobilité motorisée ou aux poussettes.
  • La délimitation physique de l’espace par des alignements de mobiliers urbains, de pots de fleurs, de bancs, pour que les corridors de déplacement soient détectables, sécuritaires et accessibles à tous.

Pour améliorer la place Wellington dans les années subséquentes, les employés de l’arrondissement ont suivi une formation sur l’application des principes d’accessibilité universelle.

Cette année, le projet a été adapté aux volontés des citoyens et bonifié sur le plan de l’accessibilité universelle, à la suite de l’évaluation des éditions précédentes. Les récentes bonifications devraient se traduire par une appréciation accrue, puisque l’on y trouve plus de végétation ainsi qu’un site plus aéré et accessible. En effet, outre les éléments d’animation et de verdissement, la place comprend un marquage au sol et des panneaux de sensibilisation faisant la promotion du partage de la route pour les différents modes de déplacement.

Après de nombreuses réflexions, consultations et expérimentations réalisées durant toutes ces éditions, le projet reste un espace public en évolution qui vise l’accessibilité universelle comme priorité.

CONTACT

Manon Bédard, agente de recherche
Division de l’urbanisme, Arrondissement de Verdun, Ville de Montréal